Radilhan

contenu

vous êtes ici : Accueil > Tourisme > Eglise Saint Roch

Eglise Saint Roch

Eglise Saint Roch

"D'après Dauzat au IXe ; Merula (0161) nom d'homme latin." (Jaume Serbat)

"Gascon : merla, marne (du g. margilo). 146 hab.

La paroisse de Merles est de création relativement récente ; son territoire relevait primitivement de Montbrison et en partie des paroisses disparues de Saint-Michel des Arènes et de Notre-Dame de Pouillarou. Son origine est due à une grange de Belleperche située non loin de l'église actuelle de Montbrison. On y construisit au XVIe siècle une église qui ressortissait au diocèse de Lectoure et dont l'abbé de Belleperche avait le patronage.

Ruinée aux guerres de Religion, cette église fut rebâtie à la fin du XVIIe siècle et transférée alors à côté du château ; on lui donna pour vocabulaire saint Roch au lieu de celui de saint Jean-Baptiste qu'elle avait auparavant.

Comme beaucoup d'églises rurales de cette époque, elle était sans grand caractère, simple salle basse couverte d'un lambris, et par surcroît trop petite pour la population. Elle a été reconstruite de 1877 à 1879 sur les plans de l'architecte Gardelle dans un style inspiré en partie du roman, "à l'imitation de Malause ou de Golfech".

La nef de deux travées est suivie d'un large transept, puis d'un choeur droit et d'une abside semi-circulaire. La voûte est en cul-de-four à l'abside, en croisée d'ogives très minces ailleurs. Le clocher, postérieur au reste de l'église, repose sur un porche ouvert ; la tour carrée se couronne d'une flèche octogonale.

Le dernier curé résidant, l'abbé Joseph Chambert, a quitté Merles pour Auvillar en 1929."

(P.Gayne)